Recherche dans le blog

Le CBD peut il traiter l'eczéma?

- Categories : Culture

Le stress, ce qui le cause

Il n'existe pas d'approche unique pour la gestion du stress ou des éléments déclencheurs du stress. De multiples facteurs peuvent le déclancher, pas forcement communs à chacun, une surcharge de travail pourrait stresser une personne, alors que d'autres pourraient ne pas être affectées. La source et l'intensité du stress variera d'une personne à l'autre. Afin de pouvoir éliminer cette contrariété, il est primordial d'analyser et définir la cause de votre stress, que ce soit un élément matériel ou une personne. Il est possible que l'élimination de la source du stress suffise à vous remettre sur la bonne voie. Si l'on ne peut pas éliminer cette cause, on peut enter de gérer ce stress par une activité physique régulière, des techniques de relaxation (lecture, yoga, médiation), le fait de passer du temps en famille ou entre amis, ou bien de pratiquer des loisirs. Les stratégies efficaces varieront, une fois de plus d'une personne à l'autre. La meilleure approche est de rester à l'écoute de son stress, d'essayer de l'identifier le pus rapidement possible, plutôt que d'attendre qu'il s'accumule au point de se répandre sous forme d'un éventail de symptômes mentaux ou physiques.

Le lien entre stress et eczéma

L'impact du stress émotionnel sur le corps :

Psychologiquement, un stress prolongé ou non-traité peut entraîner de l'anxiété, une dépression ou un manque de motivations, ...

Physiquement, le stress peut se manifester sous forme de maux de tête, de maux d'estomac, de tension musculaire et de problèmes de peau, comme l'eczéma.

La dermatite atopique, plus connue sous le nom d'eczéma, est généralement provoqué par une suractivité du système immunitaire. En réponse à un agent interne ou externe, notre système immunitaire peut déclencher une inflammation excessive. Le résultat est l'apparition de zones rouges, douloureuses et qui démangent sur la peau, le visage, les coudes, les genoux, les mains, les pieds et les chevilles. Actuellement, les recherches n'ont pas encore identifié ce qui pousse notre système immunitaire à se comporter ainsi, rendant impossible la guérison de l'eczéma. L'une des solutions est de tenter de gérer la dermatite atopique est d'essayer d'agir sur les causes. La peau sèche, les irritants comme les shampoings, les métaux, la fumée de cigarette et les allergènes alimentaires sont tous liés aux crises d'eczéma. Si vous arrivez à identifier le bon élément déclencheur, vous pouvez alors essayer de l'éliminer.

Mais alors qu'elle place à le stress dans le déclenchement de ces crises d'eczéma?

Les quelques recherches sur le sujet, suggèrent que le stress émotionnel agit aussi comme déclencheur des crises d'eczéma, à l'instar d'un de facteurs cités au dessus. Il a été établi que « le stress psychologique est un élément contribuant significatif à la dermatite atopique, à travers ses effets directs et indirects sur la réponse immunitaire ».

Que suggèrent les universitaires sur le CBD dans le cadre du traitement de l'eczéma ?

Selon une étude publiée par la Clinica Terapeutica, la molécule du chanvre la plus connue, le CBD pourrait être une nouvelle forme de traitement. les chercheurs ont exploré les effets du cannabidiol CBD, sur plusieurs maladies de peau. Il a été demandé à un total de vingt malades (dont cinq souffrant de dermatite atopique) d'appliquer un baume d'application locale au CBD sur les zones affectées, deux fois par jour, pendant trois mois. En utilisant les données d'évaluations de l'état de la peau, des questionnaires cliniques et des éléments photographiques, les résultats ont montré que le traitement local avec une crème enrichie au CBD, avait significativement amélioré l'état de la peau. L'étude ajoute : « aucune réaction irritante ou allergique n'a été documentée durant la période de traitement». Nous n'en sommes qu'au début des recherches sur les cannabinoides et la peau, mais l'on sait déjà que le CBD est agoniste des récepteurs CB2. Ceux ci présent dans le cerveau, le système immunitaire mais ausi et surtout dans la peau. 

Partager ce contenu